Nous avons publié en septembre une présentation des robo-advisors en France qui présentait ces nouveaux acteurs de la gestion de votre épargne en ligne. Nous avions pu constater que derrière l’appellation Robo-advisor se cachait en fait des acteurs et des offres très différentes. Dans ce comparatif, nous allons plus dans le détail afin de clairement définir l’offre, l’utilisation et la population visée par chacune de ces Fintechs ! Notre analyse portera exclusivement sur les acteurs étiquetés « Robo-advisors » soit : Yomoni, Advize, WeSave, Marie Quantier et Fundshop.

Marie Quantier Logo

Qu’est ce qu’un Robo Advisor ?

S’il n’existe pas de définition stricte, on peut considérer qu’à la base, un robo-advisor est un système de gestion automatisé qui permet d’assurer la gestion d’un portefeuille de produits financier en ligne. Le robo-advisor pourra arbitrer seul l’allocation des actifs (gestion sous mandat) ou proposer des arbitrages au client (gestion libre conseillée). Dans les deux cas, le robo vise à optimiser le couple rendement/risque du portefeuille en fonction du profil du client et de l’évolution du marché.

A noter que si les premiers acteurs américains, Betterment et Wealthfront qui gèrent près de $15Mds aujourd’hui, ont initialement opté pour un modèle 100% automatisé, ils ont récemment fait évolué leur offre vers plus de services humains.

En France, aucun Robo n’est 100% automatisé et tous ont fait le choix de faire cohabiter modèles algorithmiques et comité d’investissement humain.

4 fonctionnalités clés

    1. Le profilage

      Les robo-advisors offrent des systèmes de profilage client en ligne de dernière génération. Sur la base des réponses fournies à une série de questions, ils définissent votre profil de risque. De ce profil découlera, l’allocation préliminaire du portefeuille.

      Le profilage est très important car il permet au robo gérant de cadrer vos objectifs ainsi que votre tolérance au risque. Ce profilage est obligatoire (renforcée notamment par MIFID II), si par hasard vous avez affaire à un gérant en ligne ou en physique ne réalisant pas ce test, fuyez, il s’agit d’une faute professionnelle grave !

    2. L’allocation

      En fonction de votre profil, le robo vous proposera une allocation préliminaire de votre portefeuille. Vous aurez toujours la liberté d’arbitrer pour moins ou plus de risque en modifiant la proposition du robo mais ce sera de votre responsabilité (ce qui en veut pas dire qu’il ne faut pas le faire, les questionnaires ne sont pas parfaits…).

    3. Les arbitrages

      En fonction de l’évolution des marchés, le robo vous proposera ou réalisera de lui même des arbitrages sur votre portefeuille (selon que vous ayez opter pour une gestion conseillée ou pour une gestion déléguée).

    4. Reporting

      Tous les acteurs proposent des interfaces en ligne de souscription et de suivi de portefeuille haut de gamme. Cela vous permettra de suivre facilement vos avoirs sur internet et de réaliser des retraits/versements complémentaires, changer de profil et/ou d’obtenir des statistiques détaillées sur l’évolution de votre portefeuille au jour le jour.

Robo-advisors en France: ne les mettez pas tous dans le même panier

Si la plupart des médias ont rapidement mis Yomoni, Advize, Marie Quantier, Fundshop et WeSave dans le même panier, il s’agit pour nous d’une confusion regrettable ! En effet, ces « robo-advisors » proposent des offres visant des usages et des publics très différents. Afin de ne pas comparer des choux et des carottes il est, je pense, nécessaire de segmenter les acteurs avant de les comparer.

Offres de gestion déléguée, conseillée ou assistance à la gestion libre ?

Premier point clé, bien différencier les fintechs proposant de gérer votre argent à votre place de celles qui vous proposent au contraire une assistance pour vous aider à gérer vos placements.

Au niveau juridique, cela se traduit en général par la signature d’un mandat de gestion dans le cadre d’une gestion déléguée. Cela signifie qu’à l’ouverture de votre contrat auprès de la fintech, vous lui conférerez la gestion de celui-ci. Plus besoin de vous occuper de quoi que ce soit à part suivre les reportings qui vous seront envoyés. Cette solution est idéale pour les personnes allergiques à la finance ou ceux qui ne désirent simplement pas s’occuper de cela.

Ainsi seuls Yomoni et WeSave proposent une offre de gestion déléguée.

Advize et Fundshops émettent quant à eux des recommandations que vous serez libres de suivre… ou pas. Cela signifie que c’est vous qui gardez la main sur vos placements bien que vous recevrez régulièrement des propositions d’arbitrage en fonction de l’évolution des marchés et de vos objectifs.

Enfin Marie Quantier se démarque des autres fintechs en vous apportant toute une batterie d’indicateurs sur les marchés et sur votre portefeuille. Le but? Vous assister dans l’analyse des marchés financiers dans le cadre d’une gestion libre de vos placements. La différence par rapport à la gestion conseillée est que vous serez plus acteur de votre stratégie d’investissement.

Plateforme d’investissement ou distributeur de contrat ?

Deuxième point important, le robo-advisor peut commercialiser son propre contrat d’assurance-vie (ou PEA/compte titres) ou proposer l’utilisation de sa plateforme pour optimiser un contrat tiers. Dans le premier cas, vous devrez ouvrir un contrat (ou en transférer un sous conditions). Dans le second, vous pourrez utiliser l’application offerte par la fintech pour optimiser vos contrats/comptes titres existants.

Là encore cela dépendra de la structure actuelle de votre épargne et de votre souhait de gérer ou pas vos placements. Notez cependant que si un PEA ou un compte titre sont transférables d’un établissement à un autre, ce n’est pas le cas de l’assurance-vie ! Ainsi pour déplacer un contrat d’assurance-vie vous devrez le clôturer (le racheter dans le jargon) puis ouvrir un nouveau contrat ailleurs. Naturellement, cette opération pourra générer un frottement fiscal.

Pour en revenir aux acteurs :

  • Yomoni vous propose ses contrats partenaires mais vous pourrez également transférer un PEA ou un compte titre existant ;
  • WeSave, Advize et Marie Quantier vous proposent uniquement leurs contrats partenaires ;
  • Fundshop ne distribue aucun contrat et permet d’optimiser 14 contrats d’assurance-vie tiers ;

Comparatif des robo-advisors offrant une gestion déléguée

Comme évoqué précédemment, seuls Yomoni et WeSave proposent une offre de gestion déléguée. Alors comparons plus en détail leurs offres afin de comprendre leurs différences !

Détails de l’offre de WeSave et Yomoni

 logo-yomonilogo-wesave
Informations générales
Type de gestionGestion déléguée par profilGestion déléguée par profil
Nombre de profils1010
Ticket d'entrée1 00010 000

à partir de 100€ sous conditions

Nombre de clients à date> 3000ND
Encours sous gestion> 20m€ND
AgrémentsSGP
Société de Gestion de Portefeuille
CIF
Conseiller en Investissement Financier
Année de lancement commercial20152016
Enveloppes fiscales
Compte titresshutterstock_93164254-converticross-check
PEAshutterstock_93164254-converticross-check
PERPcross-checkcross-check
Assurance vieshutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Contrat de capitalisationcross-checkshutterstock_93164254-converti
Frais
Frais enveloppe fiscale0,60%0,60%
Frais de gestion déléguée0,7% sur la part en UC0,7%
Frais des UC0,2-0,3% (ETF)0,2-0,3% (ETF)
Frais max/an

1,6%

1,6%

Mode de gestion
Allocation des profils Algorithmes quantitatifs +
Comité d'investissement
Algorithmes quantitatifs +
Comité d'investissement
Sous-jacents investis

100% ETF

100% ETF

Nb lignes investies15-20/profil15-20/profil
Sous-jacentsFond euros, actions, taux, matières premièresFond euros, actions, taux, matières premières
Assurance vie
AssureurSuravenirSuravenir
Fonds euroSuravenir rendementSuravenir rendement
Unités de compte

82 ETF + 18 OPCVM

(en gestion libre)

84 ETF + 20 OPCVM

(en gestion libre)
Pratique
Souscription 100% digitaleshutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Conseiller dédié shutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Ingénieurs patrimoniaux cross-checkshutterstock_93164254-converti
Moyen de comm.mail, tchat, téléphone et rdv physiquemail, tchat, téléphone et rdv physique
Utilisation sur mobileshutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Reporting

Oui

(trimestriel)

Oui

(mensuel)
Performances
Par profil

P3 : +5,9%
P5 : +8,6%
P7 : +12,2%
P9 : +15,1%

net de frais de septembre 2015 à février 2017 (18 mois)

P3 : +4,8%
P5 : +8,7%
P7 : +11,1%
P9 : +13,9%

net de frais de février 2016 à février 2017 (12 mois)

Fonds euros (2016)2,3%2,3%

Faire une simulation

Faire une simulation

WeSave et Yomoni : quelles différences entre les deux fintechs ?

Au premier coup d’oeil, difficile d’établir clairement les différences entre les deux acteurs. En effet, ils offrent tous deux une gestion déléguée de votre épargne. Ils ont également recours à des algorithmes quantitatifs couplés à un comité d’investissement statuant sur l’allocation des différents profils. Enfin, ces deux robo-advisors ont opté pour une gestion 100% ETF (trackers) afin d’optimiser le coût des sous-jacents et donc les performances.

Cependant le diable se cache dans les détails et en y regardant de plus près, on découvre certaines différences :

  • Les atouts de Yomoni

D’abord Yomoni dispose de l’agrément de Société de Gestion de portefeuille (SGP) alors que WeSave est Conseiller en Investissement Financier (CIF). L’agrément de Société de Gestion est plus complexe à obtenir et implique un niveau de contrôle du gendarme des marchés financiers, l’AMF. Ainsi, Yomoni voit par exemple toutes ses communications validées par l’AMF (notamment ses performances) ce qui n’est pas le cas pour un CIF. A noter que cette différence ne remet pas du tout en cause le sérieux et le professionnalisme de WeSave qui offre le même niveau de garantie à ses clients! Yomoni fait en effet office d’ovni dans ce domaine,  il est le seul des acteurs cités dans ce comparatif à disposer de l’agrément de SGP. En effet, il n’est pas nécessaire de posséder un tel agrément pour faire de la gestion sous mandat d’assurance-vie.

Yomoni ne dispose pas de contrat de capitalisation mais propose plus d’enveloppes fiscales que WeSave. Ces différentes enveloppes présentent de nombreuses différences, nous soulignerons simplement que vous pourrez transférer des comptes existants chez Yomoni (Compte titres/PEA) alors que vous serez contraint d’ouvrir un nouveau contrat chez WeSave (assurance-vie).

Enfin, Yomoni est plus accessible et légèrement moins chère que WeSave. Seuls 1 000€ seront nécessaires pour s’offrir les services de la fintech contre 10 000€ pour WeSave (ramené à 100€ sous conditions). On notera également que Yomoni ne facture pas de frais de gestion (0.7%) sur la partie placée en fonds euros (profils 1 à 4).

  • Les atouts de WeSave

WeSave propose un contrat d’assurance-vie individuel. Peu répandu, le contrat d’assurance-vie individuel permet de garantir les conditions, et notamment les frais, à vie. La grande majorité des contrats sur la place sont des contrats collectifs dont les caractéristiques peuvent être modifiées par le distributeur ou l’assureur. Boursorama a, par exemple, relevé les frais sur son fonds euro Eurossima de 0,6% à 0,75% en octobre dernier à la demande de l’assureur Generali.

WeSave avance son conseil en gestion de patrimoine. Un ticket d’entrée plus élevé (10 000€ contre 1 000€), des ingénieurs patrimoniaux à la disposition des clients et la possibilité d’opter pour un contrat de capitalisation témoignent clairement de la volonté de WeSave d’aller chercher des clients plus fortunés que Yomoni. Attention ! Yomoni propose également des rendez-vous physiques et nous avons échangé régulièrement avec leur service commercial qui est très qualifié.

WeSave accorde une grande importance à offrir un conseil patrimonial global. WeSave a pour objectif la réalisation des objectifs financiers de ses clients et a conçu une plateforme répondant à leurs attentes. « Nous n’avons aucun problème a conseillé à nos clients d’investir ailleurs si notre offre n’est pas cohérente avec les objectifs du client et son bilan patrimonial » explique Jonathan Herscovici, fondateur de WeSave. En effet, qui dit conseil patrimonial global, dit capacité à conseiller ses clients dans tous les domaines (immobilier, assurance-vie, produits structurés, etc). WeSave annoncera prochainement des évolutions de son offre qui qui iront en ce sens. A suivre !

Comparatif des robo-advisors proposant une gestion conseillée 

Si Yomoni et WeSave proposent une offre similaire et sont donc facilement comparables, Advize, Marie Quantier et Fundshop présentent des différences notoires.

Advize, un contrat d’assurance-vie en ligne de nouvelle génération

Advize distribue le contrat Ma Sentinelle Vie de Générali. Ce contrat comporte deux fonds euros de bonne facture : Eurossima et Netissima qui affichent des performances autour de 3% en 2015 et que l’on retrouve dans l’offre d’assurance-vie des banques en ligne ING Direct, Boursorama et Monabanq. A ces deux fonds euros, s’ajoutent 66 unités de compte sélectionnées par l’analyste indépendant Morningstar qui vous permettront d’investir sur différents sous-jacents et zones géographiques.

La proposition de valeur d’Advize réside dans les conseils apportés à l’épargnant concernant :

  • L’allocation initiale de ses avoirs sur les différentes UC en fonction de 5 profils (de prudent à agressif)
  • Des propositions d’arbitrage en fonction de l’évolution des marchés afin d’optimiser le rendement du portefeuille

En résumé, Advize est un contrat d’assurance-vie en ligne à frais réduits doté d’une gestion conseillée par Morningstar. Ceci n’est pas révolutionnaire en soit. En effet, Linxea propose exactement le même type de services (en gestion déléguée ou conseillée). Ne cherchez donc pas là d’algorithmes quantitatifs complexes, Advize n’est pas un robo-advisor. C’est sur la forme et notamment l’expérience client qu’Advize innove. En effet, la fintech a su digitaliser tous les process liés aux allocations et arbitrages. Elle permet aux épargnants de mettre en oeuvre les recommandations fournies en un seul clic depuis les mails d’alerte fournis, ce qui a le mérite d’être salué.

Un bémol ? Seulement 3 ETF référencés dans la liste des unités de compte. Nous vous rappelons que les ETF ou trackers sont des produits financiers reproduisant la performance d’un ou plusieurs sous-jacents (actions, obligations, etc). La principale différence par rapport à un fonds traditionnel est leur coût : 0,3% par an en moyenne contre autour de 2% pour un OPCVM dit actif (SICAV/FCP).

Fundshop vous permet d’optimiser vos contrats d’assurance-vie existant

Fundshop est un robo-advisor qui vous conseille sur l’allocation initiale de votre contrat d’assurance-vie en vous proposant un portefeuille optimisé en fonction de vos objectifs. Au fil du temps, l’application pourra également vous proposer des réallocations en fonction des mouvements du marché et/ou de l’évolution de votre profil. Fundshop ne distribue aucun contrat mais fonctionne sur 14 contrats d’assurance-vie référencés. Cela signifie que vous pouvez choisir le contrat de votre choix et ensuite souscrire un abonnement auprès de Fundshop pour l’optimiser et le suivre.

L’application Fundshop vise en premier lieu les professionnels de la gestion de patrimoine qui doivent suivre les dizaines voire centaines de contrat d’assurance vie de leurs clients. Cependant, la fintech a ouvert son application au grand public afin de démontrer les atouts de son offre.

Une offre intéressante pour ceux qui possèdent déjà un contrat d’assurance-vie ouvert et qui désirent l’optimiser. Pour les autres, préférez un acteur comme Yomoni, WeSave ou Marie Quantier qui vous proposent d’investir majoritairement sur des ETF (même critique que pour Advize).

Détail des offres des robo-advisors en gestion conseillée

 advize logoFundshop Logo
Type de gestionConseillée par profilConseillée
Enveloppes fiscales éligibles au serviceAssurance-Vie - Ma Sentinelle Vie, assuré par Generali14 contrats d'assurance-vie référencés et notamment:
- BforBank VIE
- Boursorama VIE
- Darjeeling
- Linxea Spirit
- Altaprofits VIE
Frais
Frais sur enveloppes fiscales0,6% de frais sur le fonds euros + 0,85% de frais sur les UCDépend du contrat
mais env. :
0,6% de frais sur le fonds euros + 0,85% de frais sur les UC
Frais de la plateformeGratuit Abonnement de 9 à 14€/mois
Frais sur les sous-jacents2% en moyenne, sur les OPCVM actifs
0,3% sur les ETF
2% en moyenne, sur les OPCVM actifs
0,3% sur les ETF
Supports disponibles
Fonds euroEurossima et NetissimaDépend du
contrat selectionné
Nombre d'ETF disponibles

3

Dépend du
contrat selectionné
Nombre de SICAV et assimilés

63

Dépend du
contrat selectionné
Performances
Performances globalesPerformances nettes estimées 2015 (sur base des performances brutes communiquées) :

Prudent : 2,9%


Modéré : 2,7%


Equilibré : 5,85%


Dynamique: 7%


Audacieux: 11,15%

Dépend du
contrat selectionné
Perf. fonds euros 2015Eurossima

2,75%

Netissima

3,10%

Dépend du
contrat selectionné
Outils de gestion
Constitution du portefeuille5 profils disponibles Personnalisable
Recommandations/alertes oui oui
Modèles d'analysesRecommandations fournies par Morningstar qui sélectionne les fonds pour chaque profil et propose des réallocations périodiquesAlgorithmes quantitatifs qui émettent des recommandations en fonction de l'évolution des performances et des risques
Implication Faible Faible à modérée
Outils d'analyse de risquecross-checkshutterstock_93164254-converti
Outils d'analyses de marchécross-checkshutterstock_93164254-converti
Outil de simulation de portefeuillecross-checkcross-check
Accès aux données de marchés (indices, évolutions hitoriques, etc)cross-checkcross-check
Nombre de supports analysés66 fonds+1 000
Pratique
Passage d'ordres intégréshutterstock_93164254-converticross-check
(vous devez passer vos ordres auprès de l'assureur gérant votre contrat)
Souscription 100% digitalecross-checkdépend du
contrat sélectionné
Application mobilecross-checkcross-check
Service Clientmail, tél., live chatmail, tél., live chat

En savoir plus

En savoir plus

Marie Quantier, le copilote de votre gestion libre

Marie-Quantier vous offre une plateforme pour investir en bourse

S’il y a bien quelque chose que déteste Mathieu Hamel, cofonfateur de Marie Quantier, c’est que l’on dise que Marie Quantier est un Robo-Advisor. Je cite  :« Si Fintech était « les cosmétiques », Marie Quantier serait aussi différent des robo advisors, que le shampoing l’est du maquillage. »

Alors non, Marie Quantier n’est pas un robo-advisor ! La Fintech propose une plateforme d’investissement intégrant de nombreuses technologies dérivées de celles utilisées dans les Hedge Funds.

L’idée des fondateurs, anciens professionnels de banques d’investissement, est d’offrir aux particuliers les mêmes outils et indicateurs que les professionnels de la finance. La force de l’application est qu’elle s’adresse aussi bien aux novices qu’aux professionnels de la banque d’investissement. Marie Quantier est le copilote de ceux qui désirent comprendre dans quoi ils investissent et pourquoi !

Les algorithmes de Marie Quantier décortiquent les tendances, la santé des économies et le moral des investisseurs pour vous offrir des informations clés et optimiser votre portefeuille. Vous pourrez notamment :

  • évaluer votre niveau de risque et réaliser des « crash tests » pour modéliser l’évolution potentielle de votre portefeuille
  • visualiser le niveau de diversification de votre portefeuille (ou pas selon votre stratégie),
  • évaluer le potentiel de certains secteurs/marchés/zone géographique
  • identifier les opportunités de marché et notamment être conseillé sur les meilleurs points d’entrée et de sortie sur le marché (ce qui est de loin le plus difficile pour un investisseur particulier…)

Marie Quantier vous propose trois abonnements. Les deux premiers vous coûteront 2,90€ ou 17,90€ par trimestre et sont parfaitement adaptés aux investisseurs particuliers. Pour les plus chevronnés désireux d’obtenir une véritable plateforme d’investissement professionnelle, Marie Quantier vous propose son Minibloom à 590€ par trimestre (pour les investisseurs expérimentés).

 

Détail de l’offre Marie Quantier

 marie-quantier-logo
Type de gestionLibre
Enveloppes fiscales éligibles au serviceCompte titres -Interactive Brokers
Assurance-vie - Marie Quantier I assuré par Suravenir
Frais
Frais sur enveloppes fiscalesCompte titres
0,1% des transactions, min. 10$/mois
Assurance-Vie
0,6% de frais de gestion
0,1% des transactions (arbitrages)
Frais de la plateforme2,90€/trim. +5% des gains pour l'offre robo
17,90€/trim. + 5% des gains pour l'offre perso
590€/trim. pour l'offre pro
Frais sur les sous-jacents0,3% sur les ETF
2% en moyenne, sur les OPCVM actifs
Supports disponibles
Fonds euroSuravenir Rendement
Nombre d'ETF disponibles

60

sur le compte titres

35

sur l'assurance-vie
Nombre de SICAV et assimilésAssurance-vie :

28

Performances
Performances globalesDepuis sep 2014, pour les personnes ayant suivi les recommandations Marie Quantier, performances nettes:

Prudent : 4,03%/an


Modéré : 5,39%/an


Dynamique : 6,71%/an

Perf. fonds euros 2015

2,90%

Outils de gestion
Constitution du portefeuille Personnalisable
Recommandations/alertes oui
Modèles d'analysesAlgorithmes quantitatifs qui vous offrent toute une batterie d'indicateurs (risques, tendance de l'économie, moral des investisseurs, etc) afin de vous recommander les supports les plus adaptés à vos objectifs
Implication Faible à élevée
Outils d'analyse de risqueshutterstock_93164254-converti
Outils d'analyses de marchéshutterstock_93164254-converti
Outil de simulation de portefeuilleshutterstock_93164254-converti
Accès aux données de marchés (indices, évolutions hitoriques, etc)shutterstock_93164254-converti
Nombre de classes d'actifs5
Nombre de supports analysés+3 000
Pratique
Passage d'ordres intégréshutterstock_93164254-converti
Souscription 100% digitaleshutterstock_93164254-converti
Application mobilecross-check
Service Clientmail, tél., live chat

Je teste !

Bons plans 

Synthèse
Date
Offre testée
Robo-Advisor
Note
51star1star1star1star1star