Lancé en septembre 2016, JepargneEnLigne.com est un site d’information dédié aux finances personnelles et aux solutions d’épargne. Il a été créé par deux investisseurs passionnés, Alexandre et Guillaume.

Nous sommes deux professionnels issus du monde de la finance d’entreprise : Alexandre a fait partie de l’équipe fondatrice d’un fonds d’investissement à Paris, tandis que Guillaume a surtout collaboré en tant que conseiller en fusions-acquisitions dans des banques d’affaires.

Mais nos métiers de financiers ne nous exonéraient pas des problématiques concernant notre épargne. Durant nos temps libres, nous étions chacun à la recherche des meilleurs placements et des solutions innovantes pour investir nos économies. C’est alors que nous nous sommes rendu compte que de nombreux blogs et médias en ligne existaient sur la thématique des finances personnelles, mais ne faisaient que rediffuser simplement l’information commerciale sur les produits sans aucune dimension critique ou pédagogique. Sans parler des conseillers bancaires, dont vous voyions clairement leur intérêt à nous proposer les produits de leur établissement.

En parallèle, nos proches nous posaient beaucoup de questions et étaient avides de conseils que nous pouvions leur donner en vue de les aider à mieux gérer leurs économies. Souvent les mêmes interrogations revenaient : faut-il ouvrir une assurance-vie ou un CTO ? Quel est le meilleur PEA ? Comment faire pour gagner en rendement sans prendre de risques inconsidérés ? Quelle banque en ligne choisir ? Nous nous disions que beaucoup de personnes devaient se poser également ces questions.

Nous avons eu à cœur de partager nos connaissances à un public plus large. C’est sous l’impulsion d’Alexandre que nous avons créé ce blog qui est aujourd’hui consulté par des milliers de personnes chaque jour.

En 2020 Justine, journaliste de formation, nous a rejoints pour nous aider à proposer toujours plus de contenu de qualité.

Alexandre Conraud

J’ai débuté ma carrière dans des fonds d’investissement, dont l’activité consiste à investir dans le capital de sociétés non cotées. Quelques années plus tard, j’ai voulu gagner mon indépendance en me lançant dans l’aventure entrepreneuriale.

L’un de mes premiers succès a été le lancement de Jepargneenligne.com, où j’ai pu partager mes conseils et présenter les meilleurs produits d’épargne tout en gardant une dimension critique et pédagogique.

Par la suite j’ai co-fondé societeinfo.com, une start-up offrant une multitude d’informations et de données légales sur toutes les entreprises françaises.

Je reste toujours actif sur le site jepargneenligne.com, essentiellement au sujet des partenariats et des choix éditoriaux.

Guillaume Clavier

image-guillaume-rond-qualite

Passionné par l’économie (ce qui m’a d’ailleurs conduit à suivre des études supérieures dans ce domaine), j’ai débuté ma carrière en fusion-acquisition dans une banque d’affaires. Ce métier consiste à conseiller à l’achat ou à la vente des entreprises, à l’instar d’un agent immobilier.

J’adorais ce métier, mais les intenses horaires de travail m’empêchaient de m’occuper convenablement de mon épargne. Et surtout je m’étais mis en tête que c’était à mon conseiller bancaire de s’occuper de me trouver les meilleurs placements. Après tout, il est payé pour ça !

Mais j’ai constaté que les conseils de mon banquier n’étaient pas à la hauteur. À l’époque, je souhaitais dynamiser mon épargne en bourse et dans l’immobilier. Il m’a alors conseillé d’investir dans un OPCVM maison qui avait généré +6% de rendement l’année précédente et de souscrire à un programme immobilier en Loi Pinel. Après quelques recherches je découvris que l’OPCVM, en plus de prélever des frais annuels de 4%, avait en réalité moins bien performé que son indice de référence l’Euro Stoxx 50 (+8% sur la même période). Quant à l’investissement en Pinel c’était certes fiscalement intéressant, mais tous les spécialistes s’accordent à dire que l’opération n’est presque jamais rentable pour l’investisseur.

Pourquoi le banquier ne m’a-t-il pas parlé des ETF/trackers, ces fonds indiciels qui performent généralement mieux que les OPCVM et ont des frais 4 fois moins élevés ? Ni des SCPI (société civile de placement immobilier) qui permettent d’investir dans l’immobilier locatif sans effort de gestion ? J’ai alors décidé de me former en autodidacte. Aujourd’hui j’ai accumulé suffisamment de connaissances pour donner des conseils en vue de mieux gérer son argent à travers le site jepargneenligne.com

Justine Ferrari

photo-justine-rond

Mon côté curieuse de tout m’a poussée à me former au journalisme directement après le bac, décrochant un Bachelor de Journaliste multi-supports en information générale à l’École du Journalisme de Nice. Je me suis spécialisée dans la rédaction, particulièrement sur le web.

Passionnée de tous les sujets, j’ai travaillé sur l’actualité générale, notamment en agence de presse, pendant quelques années, mais j’ai aussi écrit sur diverses thématiques comme la société ou la santé.

J’ai finalement décidé de bifurquer et de m’orienter vers les sujets d’épargne et d’investissement, qui me passionnent depuis quelque temps. En effet, j’ai moi-même une bonne partie de mon capital investi en bourse. La gestion des finances personnelles et la bourse sont des sujets qui m’ont passionné en début de carrière, lorsque j’ai souhaité faire fructifier l’argent de mes premiers salaires. Je me suis d’abord informée moi-même, lisant de nombreux articles et écoutant les conseils d’un proche qui est trader, avant de vouloir en faire mon métier.

J’ai rejoint Jepargeenligne pour offrir l’information la plus juste à mes lecteurs sur ce vaste sujet qu’est la finance personnelle, afin qu’ils fassent les bons choix. Tout comme Guillaume, j’ai remarqué que les conseils de mon banquier n’étaient pas les meilleurs, mon portefeuille s’étant fait plombé par des parts d’un OPC de piètre qualité qu’il m’a vendu, en plus de prélever des frais exorbitants sur mes ordres de bourse. Je me suis donc empressé de passer chez de meilleurs établissements une fois arrivée chez Jepargneenligne, et n’hésite pas à tester pour vous les banques et les courtiers que nous recommandons sur notre site, comme Boursorama, Fortuneo, ING ou encore le courtier XTB.