Frais d’adhésion, frais de versements, frais de gestion… Le PER, ou Plan Épargne Retraite, est complètement gâché par tous ces frais, si bien que le magazine 60 millions de consommateurs tirait déjà la sonnette d’alarme l’année dernière. Depuis, de nombreux PER ont débarqué sur le marché, comme celui de Yomoni, ceux de Perlib ou de Boursorama. Alors, où faut-il ouvrir son PER ?

Les meilleurs PER du marché

Avant d’entrer dans les détails, et pour les plus pressés d’entre vous, voici notre synthèse des meilleurs PER du marché :

Assureur
Unités de compte
Information
1
Swiss Life
550
2
Ramify
Selon contrat
3
Suravenir
85

Alors que la fin de l’année approche, de nombreux consommateurs pensent à ouvrir un Plan Épargne Retraite pour préparer leur avenir tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. En effet, novembre est la meilleure période pour ouvrir un PER, ensuite, en décembre, votre contrat risque de pas être effectif à temps pour vous faire bénéficier des avantages fiscaux sur l’année. En effet, le PER a pour principal avantage de défiscaliser les fonds versés jusqu’à 4 052€ (ou 10% des revenus totaux jusqu’à 32 319€ de déduction). Par exemple, si vous êtes dans la TMI de 30%, pour 1000€ de versés, cela fait 1 000€ en moins à déclarer donc 300€ d’impôts en moins. Et en plus, le PER permet d’investir sur les marchés financiers ou sur les fonds en euros, en fonction de son appétence au risque, à la manière d’une assurance-vie. Mais cette étude de 60 millions de consommateurs à de quoi nous refroidir. Si le PER paraît très avantageux à première vue, il peut vite se transformer en cauchemar… si l’on n’a pas souscrit chez le bon assureur, comme l’explique 60 millions de consommateurs ce jeudi.

Une « avalanche » de frais injustifiés

L’association de consommateurs pèse ses mots : « Une avalanche de frais non justifiés… Il y en a partout, et pas qu’un peu », écrit-elle. En premier, certains assureurs facturent des frais d’adhésion qui peuvent aller de 20 à 75 euros quand ils sont appliqués. Viennent ensuite les frais sur versements de 2,5% en moyenne… mais certains contrats vont encore plus loin, jusqu’à 5% ! « Cela signifie que pour 100 euros versés dans votre PER individuel, 95 euros seront réellement investis », précise l’association. Des frais « injustifiables » selon elle – et l’équipe de Jepargenligne est bien d’accord.

Une rentabilité négative ?

Il ne faut pas oublier non plus les frais de gestion : jusqu’à 2% sur les fonds en euros chez les assureurs traditionnels, alors que les fonds en euros, par nature, dépassent rarement 1% ou 1,5% de rendement. Enfin, il faut ajouter la gestion des unités de compte, jusqu’à 1,5%… et, chez les assureurs les plus gourmands, on ajoute les frais d’arbitrage de 0,50% à 5%. Ainsi, mis bout à bout, il faudra des années aux épargnants victime de tous ces frais pour rattraper l’argent perdu. Cela pourrait même rendre le PER inintéressant, causant une rentabilité négative, par exemple lorsque les frais totaux sont à 5% alors que la rentabilité du portefeuille ne les atteint pas.

Chez quels assureurs ouvrir son PER pour éviter les frais ?

Alors, au final, comment éviter tous ces frais ? Avant tout, nous vous conseillons de ne pas ouvrir votre PER chez votre banque traditionnelle : celles-ci n’hésitent pas à multiplier les frais. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers les établissements en ligne : nous avons réalisé une étude des meilleurs PER pour vous aider dans votre choix, celle-ci vous détaillera tout ce qu’il faut regarder chez les PER pour trouver le meilleur.

En résumé, pour les plus préssés, nous vous conseillons plusieurs PER abordables dans cette liste :

  • Le PER de Ramify, disponible depuis l’année dernière, est notre coup de coeur : pour 1% de frais tout compris (0.3 % de frais de gestion de Ramify, 0.5 % de frais d’enveloppe et 0.2 % de frais de gestion des fonds) vous bénéficiez d’un PER diversifié selon votre choix. Des prix imbattables pour votre épargne ! Vous pouvez choisir entre deux stratégies : Flagship, qui permet à la fois d’investir sur des SCPI et sur des fonds actions dans votre SCPI, ou Essentiel, qui investit sur des actions diversifiées dans le monde entier.
  • Le PER Yomoni, qui est disponible depuis fin octobre 2020 : un PER digital sans frais sur versement, sans frais sur transfert entrant et sans frais d’arbitrage. Les frais sur l’enveloppe sont de 0,30% (plus de deux fois moins que les autres PER), et les frais de gestion oscillent entre 0,10% et 1% selon l’enveloppe choisie (1% pour le profil très offensif).
  • Les PER de Perlib : il s’agit d’un courtier en ligne spécialisé dans la distribution de produits d’épargne pour la retraite, qui propose un PER Aviva et un PER SwissLife : nous vous conseillons le PER Aviva, avec beaucoup moins de frais que le SwissLife. Perlib se distingue par son accompagnement client et ses conseiles personnalisés.
  • Le PER Evolution proposé par assurancevie.com : il s’agit d’un PER avec des frais ultra-limités, à 0,6% de frais de gestion et 0,6% de fais sur le fonds en euros et les UC.  En prime, le fonds en euros est très bon
  • Le PER de Boursorama : lorsque la banque en ligne a lancé son PER, elle se vantais de proposer le moins cher sur le marché : les frais sont limités à 0,99% et peuvent même descendre plus bas ! Difficile de faire mieux en effet. Elle propose une gestion à horizon pour sécuriser votre patrimoine à l’approche de la retraite, seul bémol que l’on peut faire : il n’y a pas de gestion libre, mais la gestion pilotée conviendra à beaucoup d’épargnants.
  • Les PER Placement-direct.