Pour avoir une bonne santé financière, il ne suffit pas de se limiter à la maîtrise de ses dépenses et à l’accumulation de son épargne. Cela passe également par le choix judicieux et adéquat des placements d’épargne. Où faut-il placer son argent ? Dans  quelle proportion ? Quels sont les pièges à éviter ? Dans cet article, nous vous donnons des conseils pour vous aider à gérer au mieux votre épargne !

Bien gérer son argent, c’est savoir où placer son épargne

Quels sont les différents types d’épargne ?

Rappelons que l’épargne est la partie de votre revenu qui n’est pas dépensée. Il existe 3 principales formes d’épargne :

L’épargne de précaution

L’épargne de précaution est une réserve destinée à faire face aux dépenses imprévues (frais médicaux, accident de voiture, etc.), ce qui vous éviterai de contracter un crédit à la consommation ou de puiser dans vos placements long terme dont le déblocage peut être difficile et coûteux. Ce matelas de sécurité doit donc être disponible à tout moment.

L’épargne de projet

Il s’agit d’une épargne à moyen terme destinée à financer un projet futur : acquisition d’un appartement, d’une voiture, etc. Cette épargne est peu (voire pas du tout) risquée, et propose un rendement généralement plus élevé que l’épargne de précaution. Toutefois, les fonds ne sont pas toujours disponibles immédiatement.

L’épargne long terme / de retraite

Cette épargne se constitue en vue de la retraite ou d’un placement sur le très long terme (plus de 10 ans). Elle est idéale pour des placements plus risqués qui offrent de meilleures espérances de rendement.

Nos conseils pour bien choisir les placements financiers

Une bonne gestion de son épargne est fondamentale pour avoir une bonne santé financière. Nous vous recommandons de segmenter judicieusement votre épargne et de choisir à chaque fois le placement adéquat :

L’épargne de précaution devrait vous être constitué en priorité ! Une épargne de précaution équivalent à 3 – 6 mois de salaire nous parait convenable.

Notre conseil : optez pour le livret d’épargne (voir paragraphe explicatif)

L’épargne de projet doit être sécurisée car vous devez être sûr de récupérer les fonds le moment venu. Mais son horizon moyen terme vous permet de prendre un peu de risque pour améliorer l’espérance de rendement. 

Notre conseil : placez la majorité de l’épargne sur un fonds euro sans risque et un minimum (20% à 30%) sur des supports financiers profilés « prudent » . L’assurance-vie est l’outil le mieux adapté pour cela (voir paragraphe explicatif)

L’épargne long terme ou retraite : il est judicieux de dynamiser et diversifier son épargne dans des actifs à fort rendement (actions, OPCVM…). En effet, l’horizon de placement lointain améliore le rapport rendement/risque : profitez-en pour doper votre épargne !

Notre conseil : optez pour des SCPI et/ou une assurance-vie investie en majorité dans des supports dynamiques (les fameuses unités de compte). Vous pouvez faire appel à un professionnel qui se chargera de gérer l’épargne à votre place  (voir paragraphe explicatif)

Ouvrez un livret bancaire pour votre épargne de précaution

Pour votre épargne de précaution, le livret bancaire est certainement le mieux adapté. Proposée par toutes les banques, un livret d’épargne est sans risque, disponible en quelques heures (un simple virement suffit pour récupérer les fonds) et offre une rémunération garantie.

Il existe 2 livrets bancaires comme nous l’avions déjà expliqué :

1/ Les livrets réglementés dont les conditions et le taux d’intérêt sont fixées par l’Etat, ils sont donc identiques dans toutes les banques. Ils sont néanmoins limités à un par personne et ne peuvent dépasser un certain plafond. Les principaux livrets sont le Livret A, le Livret de Développement Durable (LDD) et le Livret d’Epargne Populaire (LEP)

2/ Les livrets non réglementés, également appelés « Super Livrets » ne sont pas contrôlés par l’Etat, chaque banque peut donc proposer ses propres conditions et taux d’intérêt… et surtout ils ont des plafonds très élevés (généralement plusieurs centaine de milliers d’euros, quand un livret A ne peut pas dépasser 22 950€). Leur rémunération est globalement assez proches de celui du Livret A, mais les banques en ligne n’hésitent pas à proposer des taux bonus valables plusieurs mois et des offres de bienvenue, ce qui permet d’obtenir un rendement intéressant ! Notez toutefois que ces livrets sont soumis aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu, ce qui impacte négativement leur rendement.

Nous avons réalisé un comparatif des meilleurs livrets bancaires, dont voici le résultat :

Taux d’intérêt
Offre promo
Information
1
+0,4%
120€
2
+0,3%
160€ + pendant 2 mois
3
+0,3%
80€ jusqu’au 30 septembre 2018

L’épargne projet : privilégiez les placements sans risques à équilibrés

L’assurance-vie est le meilleur outil pour l’épargne de projet

L’assurance-vie est l’outil idéal pour se constituer une épargne en vue d’un projet pour un horizon moyen terme (entre 4 et 8 ans). Et pour cause : elle offre une grande flexibilité, profite d’une fiscalité avantageuse, et votre capital n’est pas bloqué : vous pouvez récupérer facilement vos fonds sans pénalité.

Le capital versé sur votre contrat d’assurance-vie peut être placé sur 2 types de supports :

  • Des fonds euros : ce sont des supports sans risque mais peu rémunérateurs ; le rendement moyen des fonds euro était ainsi de +1,5% en 2017. Il existe toutefois des fonds euros plus dynamiques qui affichent souvent des performances supérieures à +3% !
  • Des unités de compte (UC) : ce sont des supports plus risqués mais plus rentables que les fonds euros. Il peut s’agir : d’actions, de fonds de placement (OPCVM), d’ETF…

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez notre article sur le fonctionnement de l’assurance-vie

Investissez en majorité dans des fonds euro et en minorité dans des UC

Le principe de l’épargne projet étant d’atteindre une somme souhaitée pour une opération précise, il est de recommandé de sécuriser l’épargne. Pour cela, privilégiez les fonds euro de bonnes factures.

Toutefois, il ne nous semble pas judicieux d’investir à 100% sur des supports sans-risque à faible rendement. En effet, nous vous recommandons d’opter pour un placement équilibré, en plaçant une proportion mineure de votre épargne dans des unités de comptes dont l’espérance de rendement est plus élevée. Cela aura pour effet de doper le rendement de votre épargne pour un risque maîtrisé.

Un portefeuille composé à 70% de fonds euro et 30% d’UC de bonnes factures et profilés “prudents” nous parait judicieux !

Quelle assurance-vie choisir pour son épargne projet ?

Il existe de très nombreuses assurances-vie sur le marché. Nous vous recommandons de choisir un contrat :

  • Sans frais. Fuyez les assurances-vie qui applique des frais d’entrée/sortie, de versement, d’arbitrage… Privilégiez pour cela les contrats 100% en ligne !
  • Qui donne accès à de nombreux UC diversifiés
  • Qui donne accès à des bons fonds euro performants

Selon nous, les 2 meilleures assurances-vie pour une épargne de projet sont :

Assureur
Perf. Euros 2017
Points forts
Information
1
Spirica
+3.0%
Fonds Euros - 0 frais - UC diversifiés
2
Suravenir
+2.0%
Fonds Euros - 0 frais - 180 UC - aucune contrainte

L’épargne long terme ou l’épargne retraite

L’assurance-vie et les SCIP : 2 placements parfaits pour le long terme

L’assurance-vie est très intéressante pour se constituer une épargne sur le long terme car :

  • Elle est très flexible : vous investissez dans des fonds euros et/ou unités de compte selon vos objectifs
  • Elle vous fait profiter d’une fiscalité avantageuse si vous la détenez plus de 8 ans
  • Lorsque vous récupérez les fonds, vous pouvez choisir entre une sortie en capital, ou en rente viagère (idéal pour un complément retraite)

Certaines assurances-vie dédiées à l’épargne retraite, appelées PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) vous permettent de réduire vos impôts, mais sont bloquées (vous ne pouvez donc pas retirer vos fonds) jusqu’à l’âge de la retraite. Une fois débloquée, elle vous procure une rente à vie.

Pour en savoir plus : consultez nos articles sur l’assurance-vie et le PERP.

Les SCIP vous permettent d’investir dans l’immobilier locatif et de recevoir un revenu régulier (loyers), sans avoir la contrainte liée à la gestion du quotidien (travaux, trouver des locataires, etc.). Ces placements offrent des rendements intéressants (généralement autour de 5%/6%) et vous permettent de diversifier votre épargne dans le marché immobilier. Certaines peuvent même réduire vos impôts (les SCIP fiscales) !

Si les SCIP sont idéales pour du placement à long terme, nous ne les recommandons pas pour du moyen et court terme… notamment parce qu’elles sont peu liquides les SCPI fiscales). (il est possible d’attendre plusieurs mois avant de pouvoir revendre ses parts) et qu’elles appliquent des commissions lors de la souscription et la revente.

Consultez notre article dédié aux SCPI pour en savoir plus.

Préférez une allocation dynamique à offensive en fonction de votre horizon d’investissement

Avec une épargne à horizon long terme (supérieur à 10 ans) vous pouvez vous permettre de prendre plus de risque et gagner en espérance de rendement. En effet, vous ne serez quasiment pas sensible aux variations court-terme de la bourse : le rapport rendement/risque sera donc bien plus intéressant comparé à un horizon court terme !

Notre conseil : placez une bonne part majoritaire de votre épargne dans des supports dynamiques à haut rendement (des unités de comptes dans le cadre d’une assurance-vie, des actions, etc.). Mais attention : cela demande une bonne culture financière et d’être à l’aise en investissement boursier ! Car de mauvais choix d’investissement (une mauvaise allocation, une trop faible diversification, un manque de réactivité qui empêche de profiter des opportunités de marché, etc.) pourrait vous faire perdre de l’argent. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas gérer votre portefeuille, nous vous recommandons vivement de le confier à un professionnel.

Des gérants comme Yomoni ou WeSave proposent de gérer votre portefeuille, en tenant compte de votre profil de risque. Ils se sont fait connaitre pour leurs tarifs très bas (1,6%/an tout compris) et surtout pour leurs excellents résultats : jusqu’à +10% sur l’année 2017 pour le profil le plus dynamique !

Assureur
Perf. Dynamique 2017
Points forts
Information
1
Suravenir
+8,6%
ETF - 0 frais - Performances
2
Suravenir
+8,7%
ETF - 0 frais - Performances