Vous êtes entrepreneur, associé, héritier… et possédez des actions de votre société ? Il peut être judicieux de les placer sur un compte épargne en actions (PEA) afin de profiter d’avantages fiscaux. Mais ces avantages se feront sous certaines conditions, découvrez lesquelles !

Pourquoi placer ses titres dans un PEA ?

Un plan d’épargne pour les entrepreneurs

Le PEA (Plan Epargne Actions) est un compte titre particulier qui vous permet d’investir dans des actions européennes. Le PEA a certes plus de contraintes qu’un compte titre classique, mais en contrepartie il vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux comme nous l’avions détaillé dans notre article technique sur le PEA.

Le PEA permet également d’y placer des titres non cotés d’une société qui vous appartient, qu’il s’agisse d’une SARL, SAS ou EURL… Ce qui peut être intéressant si vous êtes chef d’entreprise ou associé d’une petite société ! A condition toutefois :

  • Que les titres soient éligibles au PEA et que vous êtes domicilié fiscalement en France ;
  • Que vous et votre groupe familial (ascendants, descendants, conjoint, etc.) n’ayez pas détenu, directement ou indirectement, plus de 25% du capital au cours des 5 dernières années ;
  • De loger les titres au moment de leur acquisition. En effet, il est interdit d’effectuer un transfert de titres préalablement détenus.

Les avantages fiscaux

Avec un PEA, vous ne payez l’impôt que lorsque vous retirez votre argent du compte. En cas de retrait, la fiscalité s’applique :

  • Aux plus-values de cession des titres de votre société ;
  • Aux dividendes de votre société, dans la limite de 10% de la valeur des titres. Si ce plafond est dépassé, l’excédent est soumis à l’IR ;
  • Aux plus-values réalisées sur d’autres titres (actions, ETF, etc.).

Le taux d’impôt qui s’applique dépendra alors de l’âge de votre PEA :

Notez que tout retrait du PEA avant 8 ans entraîne systématiquement sa clôture. A compter de 8 ans, tout retrait n’entrainera pas la clôture mais interdira de nouveaux versements. Attention, cela ne signifie pas que vous devez conserver toutes vos lignes pendant 8 ans, vous êtes totalement libre d’acheter et vendre des titres comme bon vous semble tant que votre argent reste sur le PEA.

Chez qui ouvrir un PEA ?

De nombreux courtiers et banques proposent l’ouverture d’un PEA, mais tous ne se valent pas. Nous vous recommandons de choisir l’établissement qui :

  • Propose des frais de courtage et de gestion du compte attractifs ;
  • Propose un bon accès aux produits financiers et aux places boursières européennes ;
  • Réalise de bonnes performances dans le cadre de sa gestion déléguée, si vous êtes intéressé par ce service.

Notez que les 2 derniers critères ne vous concernent pas si souhaitez seulement loger les titres de votre société, et ne comptez pas investir dans d’autres actions européennes.

Les courtiers indépendants en ligne proposent généralement les offres les plus attractives : Bourse Direct, Binck, et prochainement DEGIRO qui va bientôt proposer une offre PEA à ses clients.

Nous avons réalisé un comparatif des meilleurs PEA et PEA-PME, afin de vous aider dans votre choix.

Vous souhaitez profiter de votre PEA pour investir dans des actions européennes ? Pourquoi ne pas essayer la gestion déléguée ? Pour ceux qui ne sont pas familiers : cela consiste à confier la gestion de votre PEA à un professionnel. Yomoni par exemple est un gérant nouvelle génération qui dispose d’excellents atouts :

  • Il propose de gérer votre PEA à partir de 1 000€ seulement ;
  • Il a réalisé d’excellentes performances : +11,7% sur l’année 2017 et +20% depuis son lancement en mai 2015 ;
  • Il pratique des frais extrêmement bas : 1,6% maximum.