La course entre Boursorama et Fortuneo pour racheter le portefeuille client d’ING semble être terminée. En effet, la banque en ligne appartenant à la Société Générale a annoncé être entée dans une négociation exclusive avec ING. Le but : proposer à ses clients la meilleure solution bancaire alternative, avec un parcours dédié et un accompagnement unique.

130€ offerts
pour l'ouverture d'un compte Welcome ou Ultim,
jusqu'au 30 novembre 2022

Alors que la banque en ligne ING a décidé de se retirer du marché français, son portefeuille contenant pas moins d’un million de clients ne sera pas abandonné dans la nature. Depuis l’annonce de la fermeture de sa banque de détail française publiée en décembre 2021, plusieurs autres banques s’étaient montrées intéressées pour le racheter. En première ligne, la Société Générale (à travers sa banque en ligne Boursorama), mais aussi le Crédit Mutuel Arkéa (avec sa banque en ligne Fortuneo) ou encore le Crédit mutuel Alliance Fédérale (actionnaire principal de Monabanq). Finalement, la course semble avoir été gagnée par Boursorama et la Société Générale : le groupe a en effet annoncé le 1er février 2022 être en pleine négociation exclusive avec ING.

Pas de rachat d’ING à proprement parler

Il faut savoir que ce n’est pas un rachat total de la filière française d’ING qui est en négociation, mais seulement le rachat du portefeuille client. Le but de cette transaction est de proposer une nouvelle banque à tous les anciens clients d’ING qui voient leurs comptes fermés. « Nous sommes convaincus que Boursorama peut apporter la meilleure alternative bancaire aux clients d’ING appétents à un modèle 100% mobile, sensibles à notre promesse de frais les plus bas du marché, avec une expérience digitale reconnue sur une offre complète de produits performants », a expliqué Benoit Grisoni, Directeur Général de Boursorama.

Quels sont les produits concernés ?

Ce rachat de portefeuille concernerait la banque au quotidien (comptes à vue et cartes bancaires), les livrets, l’assurance-vie, ainsi que les comptes bourse, et exclurait donc les crédits immobiliers et à la consommation. Ainsi, tous les détenteurs de compte courants et d’épargne chez ING devraient se voir proposer une adhésion facilitée chez Boursorama. Les termes de l’accord sont encore ne négociation, mais ils devraient inclure des offres de bienvenue réservées aux clients d’ING qui souhaiteraient devenir clients de Boursorama et une souscription simplifiée.

Concernant l’assurance-vie, ING et Boursorama sont courtiers pour le même assureur : Generali Vie. Les termes des contrats des clients d’ING (types d’investissements, antériorité fiscale et bénéficiaires désignés) resteront donc inchangés. Aucune estimation du prix de cette transaction n’a été communiquée, mais Société Générale a laissée entendre dans son communiqué que l’impact en capital de la transaction serait très limité.

Boursorama assura sa position de leader des banques en ligne

L’intention des deux banques est de parvenir à un accord définitif idéalement au plus tard en avril 2022. Pour rappel, Boursorama a déjà conquis 800 000 nouveaux clients durant l’année 2021 – un record – pour dépasser les 3 millions au total. La banque en ligne de la Société Générale vise maintenant 4 millions de clients au total en 2025, et l’acquisition du portefeuille client d’ING France pourrait bien aider à dépasser cet objectif…