Les neobrokers, des courtiers mobile accessibles uniquement via smartphone, arrivent en France et cassent les prix. Pour 0 ou 1€ seulement, ils vous proposent d’acheter des actions du monde entier. Que valent ces courtiers ? Lequel est le meilleur pour investir en bourse ? Découvrez tout dans notre comparatif des meilleurs brokers mobile.

Découvrez les meilleurs néocourtiers accessibles en France pour acheter des actions simplement via son smartphone :

1€ /ordre, 0€/ordre programmé

11 pays accessibles

1€ /ordre, 0€/ordre à la cloture du marché

6 pays accessibles

Qu’est-ce qu’un courtier mobile ou néobroker ?

Définition d’un courtier en bourse mobile (ou neobroker)

Arrivés ces dernières années, les brokers mobile (ou néobrokers) sont une nouvelle génération de courtiers en bourse, accessibles uniquement via une application mobile (tout comme les néobanques ou les néoassurances). Ainsi, contrairement aux brokers classiques, ils sont entièrement digitalisés : pas besoin d’envoyer des papiers, tout se fait via l’application ! Les ouvertures de compte se font ainsi en un temps record : 8 minutes en moyenne, alors que via sa banque, il faut prendre rendez-vous avec son conseiller et prévoir environ une heure…

Les néo brokers nous viennent d’Amérique ou des pays anglo-saxons, comme Robinhood ou Freetrade, et s’implantent petit à petit en France depuis quelques années : BUx et Trade Republic sont ainsi disponibles depuis peu dans l’hexagone.

Quelle différence avec un broker en ligne classique ?

Les brokers mobile sont intéressants pour plusieurs raisons : premièrement, comme leur nom l’indique, ils misent énormément sur une application mobile moderne, ergonomique et surtout performante. Contrairement à certaines applications comme celle de Bourse Direct qui peut paraître un peu vieillotte et pas très ergonomique, la promesse des néo courtiers est la facilité d’utilisation.

Deuxièmement, les néobrckers s’adressent à un public jeune, donc facilitent l’accès à la bourse pour tous. Le courtier BUX en particulier propose sur son application des explications simples et compréhensibles facilement par tous pour découvrir le monde de la bourse. Il propose aussi des conseils pour commencer à investir en douceur (miser sur des ETF (trackers), investir un petit montant tous les mois pour lisser son point d’entrée…)

Enfin, le meilleur avantage est que les brokers mobile cassent les prix. La plupart des ordres sont à 1€ seulement (quel que soit le montant de l’ordre) et certains sont même totalement gratuits ! Nous vous expliquons plus bas comment ils font pour pratiquer des prix aussi bas…

À noter que les brokers mobile permettent l’ouverture d’un compte-titres ordinaire, mais pas d’un PEA (le plan épargne en action est disponible chez les banques en ligne et permet un avantage fiscal sous contrainte de bloquer l’argent cinq ans).

Comment les néo brokers réussissent-ils à casser les prix ?

Mais comment ont-ils pour proposer des prix parfois 10 ou 20 fois plus bas que les brokers classiques ? La question mérite d’être posée.

Il faut savoir que les néobrokers ont un business model bien différent que les courtiers classiques : comme tout est digital chez eux, ils ont moins de frais et peuvent donc prendre des commissions moins importantes. Mais cela ne fait pas tout : en plus, les néocourtiers ont quelques stratégies pour se rémunérer qu’il vaut mieux connaître pour mieux apprécier leur offre :

  • Ils passent par des intermédiaires moins chers que les acteurs traditionnels
  • Ils se rémunèrent sur un taux de change plus important lorsqu’un européen achète hors de l’Union Européenne (0,45% pour Freetrade, 0,25% chez BUX…)
  • Il peut y avoir des frais d’inactivité, par exemple 5€ par mois d’inactivité dès 90 jours sans utiliser le compte chez BUX.
  • Enfin, certaines applications, comme Robinhood, pratiquent le selling order flow. Cela signifie qu’ils revendent des flux d’ordres à des teneurs de marché (market makers en anglais), qui utilisent le trading haute fréquence. En payant le néobroker, il accède à tous les ordres et va les passer à sa place. Pour se rémunérer, le courtier achète l’action et la revend un centime au-dessus du prix actuel au client qui a passé l’ordre. Une sorte de système gagnant-gagnant ? Peut-être, mais cette méthode est peu transparente et peut créer des conflits d’intérêts au détriment du client. BUX et Trade Republic, présents dans ce comparatif, disent ne pas le pratiquer.

Maintenant que nous en savons plus, c’est le moment de comparer les meilleurs courtiers en ligne sur mobile : Trade Republic et BUX.

Comparatif des meilleurs néocourtiers 2021

Maintenant que vous en savez plus que les néo brokers et leur différence avec les courtiers classiques, vous êtes convaincus ? Il est temps de comparer les brokers mobile pour investir en bourse en ligne en France.

À noter que des néocourtiers populaires comme Robinhood et Freetrade ne sont pas encore disponibles en France, nous avons donc fait notre comparatif entre BUX et Trade Republic. Nous ajouterons de nouveaux neobrokers au fur et à mesure qu’ils sont disponibles.

Quel est le néobroker le moins cher en 2021 ?

Pour découvrir les différences de prix entre BUX et Trade Republic, qui sont deux courtiers mobile très proches sur leur façon de faire, nous sommes entrés dans le détail de leur offre. Afin de faire la comparaison la plus juste possible, nous avons également listé le nombre d’actions et d’ETF accessibles.

Découvrez tout sur le tableau ci-dessous :

trade-republic-logobux-logo

Courtier traditionnel

pour comparaison
Frais du compte-titre
Ouverture de compte

Gratuit

Gratuit

Payant

Frais de tenue de compte

Gratuit

Gratuit

5€ +0,30%/ligne

(minimum 30€)
Frais de retraits

Gratuit

Gratuit

Payant

Frais d'inactivité

Gratuit

5€/mois

au bout de 90 jours d'inactivité

Payant

Frais d'achat et de vente par ordre
Frais pour les actions européennes

1€ /ordre

1€ /ordre

0,5%

(minimum 5€)
Frais pour les actions américaines

1€ /ordre

Gratuit

+ frais de change

0,5%

(minimum 10€-15€)
Frais pour un ordre exécuté à la fermeture du marché

1€ /ordre

Aucune différence

Gratuit

(ordre Zéro)

0,5%

(minimum 5€)
Frais pour un ordre programmé

Gratuit

1€ /ordre

0,5%

(minimum 5€)
Frais de change

sur le marché américain

Non majorés

0,25 %

par rapport au taux de change

Payant

Marchés accessibles
Marchés disponiblesFrance, Allemagne,
Royaume-Uni, Suède,
Islande, Italie, États-Unis,
Canada, Iles Caïmans,
Japon, Chine
France, Autriche,
États-Unis, Pays-Bas,
Allemagne, Belgique
Variable
Nombre d'actions disponibles+ de 6 200+ de 2 500Variable
Nombre d'ETF disponibles+ de 1 10029Variable

En savoir plus

En savoir plus

BUX ou Trade Republic, qui est le meilleur ? Notre avis

En analysant de près le tableau comparatif des courtiers mobile, nous pouvons constater que les prix de BUX et Trade Republic sont similaires. 1€ l’ordre, difficile de faire mieux !

BUX graphiquesSeule différence : BUX propose les ordres Zero, des ordres qui s’exécutent à la clôture du marché, et qui sont gratuits. Mais à noter qu’avec ce genre d’ordres, impossible de garantir le prix d’achat ou de vente. Si le prix d’achat et 5% plus haut qu’à la clôture, l’ordre ne passera pas, tout comme l’ordre de vente si le prix et 5% plus bas qu’à la clôture. Nous conseillons ainsi de passer un ordre limite classique pour ne pas perdre trop d’argent, puisque la différence jusqu’à 5% peut être de bien plus qu’1€.

Trade Republic propose aussi un avantage : des ordres automatiques gratuits. Il est également impossible de contrôler le prix d’achat avec de type d’ordre, mais il s’inscrit sur une stratégie long terme, donc peut être avantageux au final pour lisser son point d’entrée sur le marché.

Au niveau des prix, les deux courtiers mobile sont donc quasiment au même niveau, avec un petit avantage pour Trade Republic et ses ordres automatiques gratuits.

Mais au niveau des marchés accessibles, la différence est très nette : plus de 6 200 actions accessibles dans onze pays pour Trade Republic, contre 2 500 dans six pays pour BUX. Du côté des ETF, plus d’un millier contre 29, la différence est encore plus grande. Nous avions en effet remarqué que BUX ne proposait pas depetites et moyennes capitalisations (bien qu’il en rajoute peu à peu), donc si vous souhaitez un marché très large pour votre investissement, préférez Trade Republic.

Application : les meilleures applis pour trader depuis son mobile

Il n’y a pas que les prix qui comptent : le support est tout aussi important. Qui possède la meilleure plateforme bourse ? Les applications de BUX et Trade Republic sont similaires : elles proposent une ergonomie simple, des fonctions innovantes, le tout permettant de trader très simplement depuis son smartphone.

Pour trouver des différences, il faut entrer dans les détails :

  • Trade Republic propose plus d’options, comme des ordres à seuil de déclenchement en plus des ordres au marché, au cours limité ou stop
  • Trade Republic propose de paramétrer des alertes de prix (alors que seules les alertes de passage ou de refus d’ordre sont disponibles chez BUX)
  • BUX s’adresse plus aux néophytes, avec une application dans un langage simple et des pages de formation, alors que Trade Republic propose une surface de trading plus précise qui conviendra aussi aux connaisseurs
Au final, l’application de Trade Republic conviendra à tous, et en particulier à ceux qui s’y connaissent déjà bien en bourse ou ceux qui souhaitent plus de fonctionnalités pour trader sur leur mobile. En face, l’application BUX est plus simple, et conviendra davantage aux débutants (en particulier avec son langage simplifié).