Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) est populaire car il permet d’investir dans des actions européennes tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Si nombreux sont ceux qui décident dans un premier temps de le gérer eux mêmes, il arrive régulièrement qu’ils abandonnent la gestion de leur PEA après quelques temps (ou quelques déconvenues). Dans ce cadre, transférer son compte vers un gérant qui s’occupera d’optimiser les placements ou simplement vers un courtier présentant des tarifs plus attractifs peut s’avérer fructueux. On vous explique comment faire.

Transférer son PEA vers une autre banque ou un courtier en ligne

Comment faire ?

Vous devez d’abord ouvrir un nouveau compte chez votre nouvel établissement. Il n’est pas possible d’avoir plus d’un PEA, ce qui implique que :

  • Votre ancien compte sera transféré intégralement (le transfert partiel n’est pas possible)
  • Votre nouveau compte ne sera pas effectif avant que l’ancien soit supprimé

En pratique, lorsque vous ferez les démarches pour ouvrir un nouveau plan, il vous sera demandé de remplir un volet « transfert de PEA et/ou PEA-PME » dans le dossier de souscription, dans lequel vous donnerez des indications sur votre ancien compte. Votre nouvel établissement prendra généralement en charge les modalités de transfert en s’adressant à votre ancienne banque ou courtier.

Notez bien que vous ne pourrez pas effectuer d’opération sur votre compte le temps du transfert, ce qui peut être gênant en cas de variation boursière. Nous vous conseillons de vendre au préalable un maximum de titres, particulièrement les plus volatiles.

Est-il possible de transférer son PEA vers un compte-titres ?

Il est tout à fait possible de transférer son PEA vers un compte-titres ordinaire.

L’opération aura alors les mêmes effets qu’un retrait partiel sur le PEA, à savoir :

  • Clôture du plan si vous le détenez depuis moins de 8 ans ;
  • Pas de clôture du plan si vous le détenez depuis plus de 8 ans, mais vous n’aurez plus la possibilité de refaire des versements.

Où transférer son PEA ou PEA-PME ?

En général, les raisons qui poussent les investisseurs à changer de banque ou de courtier sont

  • Des frais de courtage et de gestion du compte élevés
  • Un accès limité aux places boursières européennes
  • L’abandon de la gestion de son PEA et la volonté de le faire gérer par un gérant professionnel
  • Une performance médiocre dans le cadre d’une gestion déléguée

Les courtiers en ligne indépendants (DEGIRO, Bourse Direct, Binck…) proposent généralement les offres les plus attractives. Un peu de patience si vous souhaitez ouvrir un compte chez DEGIRO : le courtier néerlandais ne propose pas encore de PEA, mais cela ne saurait tarder !

Fort de ce constat, nous avons réalisé un comparatif des meilleurs PEA disponibles dans le but d’aider les investisseurs à choisir leur contrat.

Vous déléguez la gestion de votre PEA mais êtes déçu par les performances de votre gérant et/ou le trouvez trop cher ?  Pourquoi ne pas essayer des gérants nouvelles générations tels que Yomoni ? Cette fintech dispose d’excellents atouts :

  • Elle propose de gérer votre PEA à partir de 1 000€ seulement ;
  • Elle a réalisé d’excellentes performances sur la gestion PEA : +11,7% sur l’année 2017 et +20% depuis son lancement en mai 2015 ;
  • Elle pratique des frais extrêmement bas : 1,6% maximum.

Un changement de compte demande du temps et de l’argent

Les frais de transfert

Un transfert de PEA demande beaucoup de vérifications, notamment pour l’établissement que vous quittez. C’est pourquoi des frais de transferts sont appliqués, et sont généralement élevés.

Les frais se font généralement par nombre de lignes. Voici quelques exemples de frais appliqués par les principaux courtiers et banques en ligne :

  • Boursorama : 85€ + 18€ par ligne
  • ING Direct : 50€ + 15€ par ligne
  • BforBank : 100€ + 24€ par ligne
  • Fortunéo : 85€ + 12€ par ligne
  • Binck : 15€ par ligne (min. 85€)
  • Bourse Direct : 15€ par ligne

Partant de ce constat, nous ne pouvons que vous conseiller de réduire au maximum le nombre de lignes de votre portefeuille avant d’effectuer un changement de Plan.

Notez que certains établissements prennent en charge ces frais. C’est le cas notamment de Bourse Direct  (prise en charge jusqu’à 200€) ou de Binck dans le cadre d’offres commerciales ponctuelles.

Les délais de transfert

Les transferts de PEA prennent du temps : comptez en moyenne 60 jours… Bien sûr les délais varient selon les établissements : certains bouclent un transfert en 3 semaines tandis qu’il certains mettent jusqu’à 4 mois !

En réalité, certaines banques et courtiers ont tendance à faire durer les démarches de transferts, sans doute dans l’espoir de retenir leurs clients. Dans le cas où la durée tend à s’éterniser, voici quelques conseils pour accéléer les choses :

  • Relancez votre conseiller, et demandez-lui de clore votre compte rapidement. Un petit coup de fil peut grandement améliorer les choses ;
  • Evitez les manœuvres dilatoires des conseillers. Certains n’hésiteront pas à vous retenir, et vous proposeront une prise de rendez-vous (ce qui retardera inévitablement l’opération) ;
  • Si votre ancien établissement traîne trop des pieds pour vous laisser partir, menacez-les de faire appel à un médiateur AMF ;
  • Liquidez vos titres avant le transfert, dans la mesure du possible. En effet un transfert de PEA 100% liquide est généralement plus rapide (et moins cher) que celui d’un PEA qui contient des titres ;
  • Les valeurs faisant l’objet d’une opération sur titres (par exemple le paiement du dividende) ne peuvent pas être transférées tant que l’opération n’est pas terminée… Evitez par exemple de transférer votre plan épargne en période de versement des dividendes au risque de vous faire perdre beaucoup de temps !

Les incidences fiscales du transfert de son Plan épargne en actions

Si vous transférez l’intégralité de vos titres et espèces, votre PEA conservera toute son antériorité fiscale.

Si vous transférez votre PEA vers un autre type de compte (un compte titre ordinaire ou une assurance-vie), votre PEA devra alors être liquidé et vous perdrez son antériorité fiscale.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre article dédié à la fiscalité du PEA.