Livrets : le taux du PEL abaissé à 1%

12, Août 2016 | Actualités, Banques en ligne | 0 commentaires

%

taux d'intérêt du PEL à compter du 1er aout 2016

C’est officiel, les Plans d’Epargne Logement souscrits après le 1er Août 2016 sont désormais rémunérés à 1%.

Le PEL voit son taux baisser pour la deuxième fois en six mois qui passe de 1,5% à 1%

L’époque où il était un produit au rendement intéressant (rappelons que le taux était de 2,5% avant 2015) semble révolu, d’autant que son rendement net tombe lui à 0,85% (après prélèvements sociaux de 15,5%). C’est certes plus élevé que le maigre 0,75% du Livret A, mais celui-ci est totalement liquide, à l’inverse du PEL qui lui est bloqué au minimum 4 ans.

Un placement qui coute cher aux pouvoirs publics

Les raisons de cette nouvelle baisse ? Des taux d’intérêt extrêmement bas. « Si la formule de calcul du taux des PEL était appliquée, celui-ci serait de 0,25% », commente François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France. En effet, le taux auquel l’Etat français emprunte sur 10 ans est actuellement de 0,14%, un niveau historiquement faible (il était à près de 4% en 2009). « [la baisse des taux du PEL] contribuerait à soutenir la croissance et l’emploi en allégeant le coût des nouveaux crédits » nous permet de conclure la Banque de France dans un communiqué.

La rémunération du PEL coûte donc cher aux pouvoirs publics, d’autant que le taux applicable est définitif dès l’ouverture du contrat. De surcroit, il reste très populaire et il existe environ 16,5 millions de contrats à cette date.

Un plan d’épargne intéressant pour un projet immobilier

Malgré son faible rendement, le nouveau PEL offre toutefois la garantie d’obtenir un taux d’emprunt intéressant. En effet, les épargnants pourront souscrire un prêt immobilier à 2,2 % contre 2,7% précédemment. Pour ceux qui ont un projet immobilier à moyen terme, souscrire un PEL peut donc être un bon moyen de se prémunir d’une une future hausse des taux.

Petit rappel sur le fonctionnement du PEL

Le PEL a pour objectif d’offrir à son souscripteur des conditions d’emprunt immobilier intéressantes suite d’une phase d’épargne constituée de versements réguliers. En effet, il donne droit un prêt immobilier à taux bonifié ainsi qu’à une prime (la prime d’Etat) plafonnée à 1 525€.

Les conditions de versements sont les suivantes :

  • Versement initial minimum de 225€ ;
  • Versements mensuels de minimum 45€ ;
  • Versements totaux plafonnés à 61 200€.

La durée minimale du plan est de 4 ans. Si vous clôturez votre contrat avant, vous subirez des pénalités :

  • Avant 2 ans, vous perdez votre droit au prêt bonifié et à la prime. Les intérêts perçus sont recalculés au taux du Compte d’Epargne Logement ;
  • Entre 2 et 3 ans, vous perdez votre droit au prêt bonifié et à la prime mais vous conservez le bénéfice du taux de rémunération du PEL ;

Entre 3 et 4 ans, votre droit au prêt bonifié et à la prime sont diminués mais vous conservez le bénéfice du taux de rémunération du