N26 a levé 300 millions de dollars en série D. Il s’agit de l’investissement privé le plus important pour une Fintech en Europe.

À peine un an après avoir levé 160 millions de dollars, la banque mobile a officialisé une levée de fonds d’environ 260 millions d’euros, un tour de table mené auprès d’Insight Venture Partners et GIC.

Une nouvelle licorne de la Fintech européenne

Depuis sa création, N26 a levé plus de 500 millions de dollars auprès d’investisseurs reconnus dont Tencent, Allianz X, Valar Ventures ou encore Earlybird Venture Capital. Cette nouvelle levée de fonds de 300 millions de dollars réalisée auprès de la société américaine de capital-risque et private equity, Insight Venture Partners, et le fonds souverain singapourien GIC, lui permettra de poursuivre son expansion à l’international. En effet, son lancement aux Etats-Unis aura lieu au cours du premier semestre 2019. Un bureau est déjà installé à New York laissant penser que le grand saut pourrait être pour bientôt. N26 souhaite passer la barre des 100 millions de clients à travers le monde dans les années à venir.

Cette opération valorise la startup à 2,7 milliards de dollars (soit 2,3 milliards d’euros). Elle entre ainsi dans le cercle restreint des « licornes », de jeunes sociétés innovantes non cotées en Bourse dont la valeur dépasse le milliard de dollars. 

N26 revendique 2,3 millions de clients dans 24 pays européens

La banque mobile allemande a déjà conquis 2,3 millions de clients répartis dans 24 pays dont 600.000 sur le territoire français. Depuis 2015, N26 a traité un volume de transactions supérieur à 20 milliards de dollars. Son principal concurrent, Revolut, vient de passer le cap des 3 millions de clients dont 400.000 en France.

N26 propose une expérience flexible et transparente à ses clients. L’application mobile se démarque avec ses fonctionnalités avancées et notamment les notifications en temps réel, les comptes partagés en un clic qui devraient être disponibles prochainement, mais surtout par l’absence de frais sur l’ensemble des paiements effectués par carte bancaire à travers le monde.

La startup berlinoise envisage de continuer à séduire les 18-35 ans, une cible intéressée par ses services axés autour du numérique. Effectivement, le compte N26 peut être ouvert depuis un smartphone ou un ordinateur, sans frais et en 8 minutes seulement. Il permet de bénéficier d’une carte de crédit MasterCard utilisable n’importe où dans le monde.