Lorsqu’on souhaite partager ses dépenses, si on est en couple par exemple, l’ouverture d’un compte joint devient rapidement indispensable. Toutefois, cette solution peut très vite vous causer de sérieux problèmes en cas de mauvaise gestion (défaut de paiement, endettement, etc.). Une jeune fintech réponds à ce problème et vous propose de partager vos dépenses sans ouvrir de compte commun… Découvrez comment !

Qui est Sharepay ?

Créée en avril 2014 par 3 jeunes fondateurs, Sharepay est une fintech qui propose une solution de partage des paiements en temps réel, sans avoir à ouvrir et gérer de compte joint.

La génèse de Sharepay débute en 2013 avec “101 projets”, un concours organisé par de grands chefs d’entreprises (Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon) et qui récompense les meilleurs projets entrepreneuriaux. En faisant partie des gagnants, les 3 fondateurs obtiennent un financement de 25 000€, ce qui leur permet de développer leur offre qu’ils commercialisent en 2016.

Comment fonctionne cette alternative au compte commun ?

Une carte de paiement reliée à deux comptes bancaires

Sharepay est avant tout une carte de paiement rattachée à 2 comptes bancaires différents et préexistants. Le fonctionnement est simple : dès qu’un achat est effectué avec cette carte, le paiement est partagé entre les 2 comptes bancaires rattachés.

La répartition des dépenses est par défaut à 50/50, mais il est tout à fait possible de modifier le partage selon les situations : 60/40, 75/25, etc. Bien pratique, pour partager équitablement les dépenses un peu plus personnelles comme par exemple le cadeau d’anniversaire de la belle-mère !

Sharepay propose donc :

Une carte bancaire Mastercard associée à 2 comptes bancaires. Sharepay est compatible avec toutes les banques en France.

Une application qui vous permet de piloter votre carte Sharepay à travers un mobile, un PC ou une tablette. Vous pouvez notamment :

  • Configurer les plafonds personnels
  • Répartir les dépenses entre les 2 comptes liés (50/50, 70/30, etc.)
  • Bloquer et débloquer votre carte à distance, autant de fois que vous le souhaitez
  • Visualiser facilement toutes vos dépenses
  • Paramétrer les notifications que vous recevez

Invitez d’autres participants

En souscrivant une offre Sharepay vous n’êtes pas limité à un seul partenaire, vous pouvez créer autant de groupes de partage que vous souhaitez : un avec votre compagnon/compagne, un avec votre ami, un autre avec un membre de votre famille… Il suffit d’envoyer une invitation à votre partenaire, ce dernier devra alors renseigner ses coordonnées bancaires. Il vous semble un peu frileux ? Dites lui qu’il peut à tout moment décider de ne plus participer aux paiements et sortir du groupe.

Les groupes de paiement sont limités à 2 personnes pour le moment… Dommage, cela aurait été très pratique !

Notez que vous pouvez utiliser ce service avec une seule carte Sharepay. Si vos partenaires souhaitent avoir leur carte, ils devront également souscrire à un abonnement.

Important : avant de payer avec votre carte, vérifiez bien qu’il s’agit du groupe adéquat ! Vous pouvez changer de groupe de paiement à votre guise en passant par l’application : la carte débitera alors les bons comptes bancaires.

Les avantages par rapport à un compte joint classique

Comme nous l’avons expliqué dans notre article sur les comptes joints, l’ouverture d’un compte commun présente des inconvénients non négligeables :

  • La répartition personnalisable des dépenses entre les 2 titulaires n’est pas possible, ce qui n’est pas idéal lorsqu’on veut effectuer un achat personnel ;
  • Vous êtes solidairement responsable du compte… En cas de défaut de paiement, vous pouvez donc être frappé d’interdiction bancaire sur le compte joint et sur vos comptes personnels ;
  • Vous êtes responsables des dettes contractées sur le compte joint, même si ce n’est pas vous qui l’avez contractée ;
  • La clôture du compte peut s’avérer problématique en cas de désaccord.

Sharepay est donc une excellente alternative aux comptes communs, puisque :

  • Vous pouvez répartir vos dépenses aisément avec votre partenaire ;
  • Votre compte personnel et celui de votre partenaire sont séparés,  vous n’êtes donc pas responsable des éventuels dettes ou défaut de paiement qui le concernent ;
  • L’offre Sharepay est sans engagement, vous pouvez y mettre fin n’importe quand.

Un petit bémol toutefois : Sharepay n’étant pas un compte bancaire, vous n’avez pas de RIB… ce qui vous empêche de réaliser certaines opérations telles que les prélèvements automatiques.

Les tarifs appliqués

Frais d'utilisation
Carte4,9€/mois
et par porteur de carte
Paiement en France et à l'étranger

Sans commission

Autres frais d'utilisation

Aucun

Commande d'une nouvelle carte avant expiration10€
Emission d'un chèque
Résiliation de l'offre à tout moment

A ces tarifs, il faut bien sûr tenir compte des frais appliqués par votre banque personnelle. Par exemple si vous payez à l’étranger, Sharepay n’applique aucune commission mais cette opération restera soumise aux conditions tarifaires de votre banque.

Notez que les 4,9€/mois sont facturés par porteur de carte, autrement dit si un couple souhaite avoir chacun sa carte ils devront souscrire à 2 abonnements chacun…

Notre avis sur l’offre Sharepay

La Fintech offre un confort indéniable dans la gestion des dépenses du quotidien, et évite les problèmes que peut causer un compte commun classique en cas de désaccord ou de mauvaise gestion. Enfin, il n’y a pas de frais cachés : aucune mauvaise surprise… ce qui n’est pas toujours le cas avec un compte joint !

Cependant à 4.9€/mois par carte bleue, nous trouvons ce service un peu cher… d’autant plus qu’aujourd’hui, banques en ligne et néobanques proposent pour la plupart des comptes gratuits (avec conditions cependant !). Cela ajoute toutefois un compte à gérer avec un espace internet dédié et naturellement quelques frais annexes.

Ce sera donc à chacun d’arbitrer entre le prix et le confort d’usage lié au service !