Quels sont les meilleurs placements pour se constituer une épargne pour la retraite ? Selon nous, les 2 meilleures solutions sont l’assurance-vie qui peut être géré par vous-même (gestion libre) ou par un professionnel (gestion déléguée) et le PERP. Découvrez cela en détail !

Les 2 meilleurs contrats en Gestion Libre

Assureur
Perf. Euros 2017
Points forts
Information
1
Spirica
+3.0%
Fonds Euros - 0 frais - UC diversifiés
2
Suravenir
+2.0%
Fonds Euros - 0 frais - 180 UC - aucune contrainte

Les meilleures assurances vie en Gestion déléguée

Assureur
Perf. Dynamique 2017
Points forts
Information
1
Suravenir
+7,2%
ETF - 0 frais - Performances
2
Suravenir
+6,9%
ETF - 0 frais - Performances

Les meilleurs PERP

Assureur
Perf. Euros 2017
Points forts
Information
1
Suravenir
+2,40%
100UC - 0 frais – gestion pilotée
2
Suravenir
+2,40%
92UC - 0 frais – gestion pilotée

L’assurance-vie : le meilleur placement pour préparer sa retraite complémentaire

Un outil pour faire fructifier son épargne à long terme

L’assurance-vie est un véritable couteaux-suisse de l’épargne : sa flexibilité et ses avantages fiscaux en font un des meilleurs outils pour constituer une épargne en vue de la retraite. Très simple à gérer, elle vous permet de faire fructifier votre argent en le plaçant sur des supports plus ou moins dynamiques, à savoir des fonds euros et des unités de comptes :

  • Les fonds euros sont des supports 100% garantis en capital, mais qui ne rapporte que quelques pourcents chaque année (en moyenne 1,5% sur l’année 2017 ; 1,8% pour l’année 2016 et 2,3% pour l’année 2015…)
  • Les unités de comptes (UC) sont des supports plus risqués car majoritairement investis dans des actions, mais dont l’espérance de rendement est bien plus élevée. Il s’agit généralement d’OPCVM (des fonds investis dans plusieurs actions) ou de trackers (des supports qui répliquent la performance d’un indice, comme le CAC40 par exemple).

Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement et la fiscalité de cette enveloppe, consultez notre article : pourquoi souscrire une assurance-vie ?

L’assurance-vie permet donc de faire fructifier son capital sur le long terme, en arbitrant ses placements entre fonds euro et unités de compte en fonction de son aversion au risque :

  • Un épargnant très craintif qui ne veut aucun risque placera tout son capital sur du fonds euros
  • Un jeune actif qui souhaite dynamiser un maximum son épargne dans le but d’avoir une retraite convenable pourrait placer 60/70% sur des UC dynamiques et 40/30% sur un fonds euro.

Dans le cadre d’une stratégie d’épargne pour la retraite, nous vous recommandons d’investir une bonne partie dans des unités de compte. En effet il est nécessaire d’accepter de prendre un peu de risque pour obtenir un bon rendement qui fera la différence sur le long terme ! De plus, l’avantage d’un horizon de placement (très) long est que vous êtes très peu sensible aux variations court-terme de la bourse, le rapport rendement/risque est donc bien plus intéressant comparé à un horizon court terme !

Afin de réduire au maximum le risque, n’oubliez pas de bien diversifier  votre portefeuille : choisissez différents types d’actifs (actions, obligations, matières premières…) et zones géographiques (Europe, Etats-Unis, Pays émergents…)

Notez que les fonds de votre assurance-vie ne sont pas bloqués : vous pouvez les récupérer à n’importe quel moment en cas de besoin. Notez toutefois qu’il est plus intéressant d’un point de vue fiscal d’attendre que le contrat ait atteint son 8ème anniversaire : la fiscalité est en effet dégressive avec le temps.

A la fin de votre effort d’épargne, vous pouvez récupérer l’intégralité de votre assurance-vie ou la transformer en rente viagère.

Vous ne voulez pas gérer votre épargne ? Découvrez la gestion déléguée

Comme nous l’avons expliqué, il est judicieux de placer une bonne partie de son épargne dans des unités de comptes pour doper son rendement. Mais cela nécessite d’avoir une bonne connaissance en investissement et en bourse. De plus, il faut savoir être réactif pour profiter des opportunités et arbitrer selon les évolutions du marché.

Si vous souhaitez investir dans des UC, mais ne pouvez ou ne souhaitez pas gérer cela, la meilleure solution est de confier la gestion de votre assurance-vie à un professionnel. Il arbitrera votre épargne en fonction de l’évolution des marchés pour vous faire gagner du rendement, tout en respectant votre aversion au risque Pour en savoir plus, consultez notre article sur les différences à connaitre Gestion libre vs. Gestion déléguée.

Des gérants comme Yomoni ou WeSave se sont fait connaitre pour leurs tarifs très bas (1,6%/an tout compris) et surtout pour leurs excellents résultats : jusqu’à +10% sur l’année 2017 ! Un autre gérant nommé Nalo propose une gestion déléguée personnalisé, qui tient compte de vos projets de vie ; étant nouveau sur le marché, ses performances ne sont pas encore connues !

Le Plan épargne retraite (PERP) : une fiscalité avantageuse mais un placement bloqué

Le PERP est une assurance vie qui permet de profiter d’une fiscalité avantageuse, puisqu’il est possible de déduire les montants investis de ses revenus imposables à l’impôt sur le revenu. En contrepartie, les dépôts que vous faites sur le PERP sont bloqués jusqu’à l’âge de la retraite. Une fois débloquée, il procure une rente à vie. Consultez notre article dédié pour mieux comprendre le fonctionnement du PERP. Cette solution d’épargne retraite est intéressante d’un point de vue fiscal, mais attention : le PERP étant bloqué pour une longue période, vous devez être certain de ne pas avoir besoin de vos fonds avant l’âge de la retraite. Sinon, préférez l’assurance-vie classique. Concernant l’allocation de votre PERP, nous réitérons le conseil que nous avions donné plus haut : n’hésitez pas à investir une bonne partie dans des unités de compte pour doper votre rendement. En effet plus votre horizon de placement est lointain et plus le rapport rendement/risque est intéressant.