En souscrivant une assurance-vie, beaucoup d’épargnants se cantonnent à placer sur un fonds euro dont le rendement, déjà faible, baisse continuellement depuis plusieurs années. En effet, les français, très attachés à la garantie du capital offerte par les fonds euros, rechignent à prendre des risques et enregistrent de fait un rendement moyen de l’épargne environ 2% inférieur aux anglo-saxons par exemple. Pourtant, il peut être judicieux, notamment dans une optique long-terme, de placer une partie de son épargne en bourse pour gagner du rendement !

Dans cet article, nous expliquerons pourquoi il est judicieux de placer une partie de votre assurance-vie en Bourse, puis nous aborderons les supports sur lesquels vous pourrez investir.

Toutefois, si vous êtes de ceux qui recherchent du rendement mais qui ne souhaitent pas s’occuper de la gestion, nous vous conseillons de déléguer cette tâche aux gérants professionnels tels que Yomoni ou WeSave :

Performance par profil
Frais
Offre
Information
1
P3 : +2,5%
P5 : +2,5%
P7 : +4,9%
P9 : +9,5%
1,6%/an maximum
50€ à 200€
offerts
2
P3 : +1,7%
P5 : +4,5%
P7 : +7,9%
P9 : +10,1%
1,6%/an maximum
50€ à 200€
offerts

Pourquoi placer une partie de son épargne sur les marchés financiers ?

Investir en bourse pour gagner du rendement

De nombreux épargnants ayant une assurance-vie laissent l’intégralité de leur argent sur un fonds euro. Ce support est certes garanti en capital, mais rapporte désormais moins de 2% chaque année en moyenne. Si les épargnants français sont si frileux, c’est notamment dû à une mauvaise culture financière ! En effet, le rendement des fonds euro chute continuellement depuis plusieurs années, ce qui rend cette stratégie d’épargne d’autant moins judicieuse… Alors qu’en plaçant une partie de leur épargne sur les marchés financiers, ils diversifieront et dynamiseront leur portefeuille sur le moyen-long terme.

Mais rassurez-vous diversifier une partie de votre portefeuille en bourse n’implique pas forcément une prise de risque inconsidérée ! Un portefeuille 100% fonds euros par exemple pourrait voir son rendement bondir s’il investit une petite partie dans des actifs dynamiques. Voici 2 notions pour bien le comprendre :

Le rendement augmente en même temps que le risque

S’il y a une notion financière à connaitre, c’est bien le couple rendement/risque. Ce dernier nous dit que le rendement espéré d’un actif est corrélé au risque, autrement dit un actif à haut rendement sera nécessairement plus risqué qu’un actif à plus faible rendement. Retenez donc que pour améliorer la rentabilité de votre portefeuille, vous devez accepter de prendre plus de risques !

Plus l’horizon d’investissement est éloigné, moins vous serez sensible au risque

Plus un titre est risqué, plus son prix aura tendance à varier fortement à la hausse comme à la baisse (on appelle cela la volatilité). Ces variations étant aléatoires, vous devriez avoir autant de chance de gagner (vente en point haut) que de perdre (vente en point bas). Heureusement, la valeur des marchés a toujours augmenté sur le long terme ! Ainsi même si votre portefeuille est plus volatile au jour le jour, il se valorisera plus sur le moyen-long terme.

Vous comprenez donc bien que votre sensibilité aux variations du titre baisse avec le temps.

Le point crucial est de bien préparer sa sortie et de sécuriser ses plus-values lorsque que l’on prévoit de retirer son argent… en rebasculant tout sur du fonds euros par exemple !

L’assurance-vie vous permet d’investir en bourse

L’assurance-vie est un véritable couteau suisse de l’épargne : en plus de bénéficier d’un cadre fiscal très avantageux, elle permet de placer son argent sur divers actifs financiers. Ainsi, vous pouvez constituer votre portefeuille en l’adaptant à votre profil et vos projets, du plus prudent au plus dynamique.

Pour doper votre rendement, l’assurance-vie vous permet d’investir en bourse grâce aux unités de compte (UC), ces fameux supports d’investissement qui peuvent être des parts de fonds de placement ou d’actions de sociétés (généralement des OPCVM). Le rendement espéré (et le risque) de votre portefeuille dépendra naturellement :

  • De la répartition de votre portefeuille entre fonds euros et UC
  • De la qualité des UC choisis, dans la mesure où tous n’offrent pas les mêmes rendements ni les mêmes risques.

Voici des exemples de portefeuilles qu’un épargnant pourrait se constituer :

Les supports disponibles pour investir avec une Assurance-vie

Les supports financiers pour dynamiser son rendement

Les OPCVM sont des portefeuilles d’actifs financiers, dont vous pouvez acquérir des parts aux côtés d’autres investisseurs. Ce sont les supports financiers les plus couramment proposés par les assurances-vie. Il existe différents types d’OPCVM : des OPCVM actions, obligations, diversifiés… Consultez notre article sur les OPCVM pour en savoir plus !

Les titres vifs : quelques assurances-vie permettent d’investir dans des actions en direct, de la même manière qu’un compte titre ou un PEA. Toutefois, le choix se limite généralement à une centaine d’actions et à quelques zones géographiques.

Les ETF (appelés également trackers) sont des fonds qui répliquent les performances d’un indice comme le CAC 40 par exemple. Il s’agit donc d’une gestion passive, sans aucune stratégie pour tenter de surperformer l’indice. Un des avantages des ETF résident dans leurs frais de gestion très bas : autour de 0,2%/an !

Les supports immobiliers pour diversifier son portefeuille

Les SCPI sont des placements collectifs investis à 100% dans des actifs immobiliers. Il s’agit d’un bon moyen de diversifier son portefeuille dans l’immobilier avec un apport limité ! Consultez notre article sur les SCPI pour en savoir plus !

Les OPCI sont comme les SCPI, sauf qu’ils bénéficient d’une meilleure liquidité car une partie de leurs fonds (entre 10% et 30%) est investie dans des actifs liquides.

Les SCI sont également des placements collectifs investis dans l’immobilier, mais avec une structure très libre : elles peuvent par exemple détenir des parts de SCPI ou d’OPCI, des immeubles, des foncières, etc.

Les fonds euros pour garantir son capital

Les fonds euro classiques sont des supports financiers à capital garanti, qui vous rapportent des intérêts chaque année.

Les fonds euro dynamiques sont des fonds euros en partie investis dans des actifs opportunistes (actions, immobilier, etc.). Ils sont certes un peu plus risqués que les fonds classiques, mais permettent d’atteindre des rendements bien plus intéressants : entre 3% et 4% par an nets de frais de gestion !

Vous êtes débutant en bourse ? Laissez un professionnel gérer votre épargne

Si vous ne souhaitez pas gérer votre assurance-vie, vous pouvez déléguer cette tâche à un professionnel de la gestion. Cette solution était pendant longtemps réservée aux épargnants les plus fortunés… jusqu’à l’arrivée des robo advisors qui proposent de gérer votre épargne pour un ticket d’entrée de quelques centaines d’euros.

Un robo advisor est un gérant nouvelle génération qui prodigue des conseils ou gère automatiquement des portefeuilles grâce à des algorithmes et avec une faible intervention humaine. A ce jour, 2 acteurs proposent de la gestion sous mandat : Yomoni et WeSave.

 logo-yomonilogo-wesave
Informations générales
Type de gestionGestion déléguée par profilGestion déléguée par profil
Nombre de profils1010
Ticket d'entrée1 000300
Nombre de clients à date> 3000ND
Encours sous gestion> 20m€ND
AgrémentsSGP
Société de Gestion de Portefeuille
CIF
Conseiller en Investissement Financier
Année de lancement commercial20152016
Enveloppes fiscales
Compte titresshutterstock_93164254-converticross-check
PEAshutterstock_93164254-converticross-check
PERPcross-checkcross-check
Assurance vieshutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Contrat de capitalisationcross-checkshutterstock_93164254-converti
Frais
Frais enveloppe fiscale0,60%0,60%
Frais de gestion déléguée0,7% sur la part en UC0,7%
Frais des UC0,2-0,3% (ETF)0,2-0,3% (ETF)
Frais max/an

1,6%

1,6%

Mode de gestion
Allocation des profils Algorithmes quantitatifs +
Comité d'investissement
Algorithmes quantitatifs +
Comité d'investissement
Sous-jacents investis

100% ETF

100% ETF

Nb lignes investies15-20/profil15-20/profil
Sous-jacentsFond euros, actions, taux, matières premièresFond euros, actions, taux, matières premières
Assurance vie
AssureurSuravenirSuravenir
Fonds euroSuravenir rendementSuravenir rendement
Unités de compte

82 ETF + 18 OPCVM

(en gestion libre)

84 ETF + 20 OPCVM

(en gestion libre)
Pratique
Souscription 100% digitaleshutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Conseiller dédié shutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Ingénieurs patrimoniaux cross-checkshutterstock_93164254-converti
Moyen de comm.mail, tchat, téléphone et rdv physiquemail, tchat, téléphone et rdv physique
Utilisation sur mobileshutterstock_93164254-convertishutterstock_93164254-converti
Reporting

Oui

(trimestriel)

Oui

(mensuel)
Performances
Par profil

P3 : +2,5%
P5 : +2,5%
P7 : +4,9%
P9 : +9,5%

net de frais de juin 2016 à juin 2017

P3 : +1,7%
P5 : +4,5%
P7 : +7,9%
P9 : +10,1%

net de frais de juin 2016 à juin 2017

Fonds euros (2016)2,3%2,3%

Faire une simulation

Faire une simulation