Il y a encore quelques années faire gérer son épargne était réservé à une minorité d’épargnants disposant d’à minima 150 000€ de disponibilités. La montée des services financiers sur internet et des fintechs a cependant changé la donne et il est aujourd’hui possible de faire gérer ses avoirs par un professionnel dès 1000 € !

Gestion libre ou gestion sous mandat de son contrat d’assurance vie ?

On peut différencier deux grands modes de gestion d’un contrat d’assurance-vie. La gestion libre signifie que vous choisirez seul les supports de placement de votre contrat. La gestion sous mandat ou gestion déléguée signifie que vous confiez à un tiers le soin de choisir pour vous les supports les plus adaptés en fonction de vos objectifs.

Les différentes Gestion libre d’assurance-vie

  • La gestion libre ou directe

Vous choisissez vous-mêmes vos supports d’investissement et les faîtes évoluer au cours du temps selon vos propres convictions ou objectifs. Il est préférable dans ce cas de posséder un minimum de culture financière et de s’intéresser à l’actualité afin de pouvoir réagir rapidement aux évolutions de marché.

A noter que les arbitrages que vous réaliserez (réallocation de vos avoirs entre différentes UC et fonds euros) pourront générer des frais d’arbitrage perçus par votre assureur. Si vous comptez être actif, mieux vaut alors privilégier un contrat ne prévoyant pas de frais d’arbitrage.

  • La gestion conseillée

A mi-chemin entre gestion libre et gestion déléguée, la gestion conseillée vous permet de bénéficier de conseils mais de rester maître de vos décisions. Votre assureur ou la plateforme sur laquelle vous gérez votre contrat vous soumettra des conseils d’allocation en fonction des évolutions de marché, de vos objectifs et de votre profil de risque. A vous de suivre ou non les conseils fournis. Ce mode de gestion implique de garder un œil sur ses placements et d’intervenir ponctuellement sur son compte.

 

Les différentes Gestion déléguées

  • La gestion profilée ou pilotée

La gestion profilée permet aux investisseurs de ne pas se soucier de la gestion de leur épargne mais qui souhaitent tout de même bénéficier d’ajustements automatiques en fonction de l’évolution de la conjoncture afin de maximiser leur rendement.

Comme son nom l’indique la gestion profilée propose une gestion automatisée de votre épargne selon votre profil qui sera plus ou moins dynamique (et donc plus ou moins averse aux risques). La plupart des acteurs vous proposeront ainsi au minimum trois profils : modéré, équilibré et dynamique, certains acteurs de l’épargne en ligne proposant jusqu’à 10 profils (1= sans risque, 10 = très dynamique).

Il s’agit en fait d’une gestion collective. Cela signifie que votre contrat sera géré comme celui d’autres épargnants ayant les mêmes objectifs que vous. Cela permet d’accéder à ce type de service à partir de quelques centaines d’euros alors qu’auparavant il était réservé à des contrats à 6 chiffres au minimum.

  • La gestion déléguée (ou sous mandat) personnelle

Dans ce cas c’est un gérant professionnel mandaté par votre assureur qui gérera votre épargne (répartition et arbitrages). De la même manière que pour la gestion profilée, votre mandat indiquera votre profil de risque ainsi que vos objectifs afin de cadrer l’intervention du gérant. Vous bénéficierez dans ce cadre, d’une gestion 100% personnalisée répondant à vos objectifs personnels.

Ce type de gestion n’est accessible que pour les contrats importants. En effet, de petits contrats gérés individuellement ne pourraient pas être rentables pour un gérant. Le ticket d’entrée variera selon les gérants mais nous estimons que le minimum se situe autour de 50 000€.

Attention, beaucoup d’acteurs affichent des offres de gestion déléguée qui sont en fait des offres de gestion profilée ou pilotée. Techniquement, une gestion profilée est une gestion sous mandat donc ce n’est pas mensonger. Cependant ne pensez pas que votre contrat sera géré individuellement et qu’une étude approfondie de vos objectifs sera effectuée sur un contrat de 1000€…

 

Comment choisir entre gestion libre ou déléguée ?

Le mode de gestion dépendra d’abord du montant que vous souhaitez placer sur votre assurance-vie. En effet, la gestion sous mandat personnalisée requiert de posséder à minima 10 000€ voire beaucoup plus chez certains gérants. En contrepartie vous bénéficierez d’une gestion personnalisée que vous pourrez aisément faire évoluer.

Cependant aujourd’hui, la montée des robo-advisors permet d’avoir des contrats de gestion déléguée de très bonne facture et ce à partir de 1000€ !

Ensuite, à vous de voir si vous vous sentez capable de suivre vous même vos placements. Gérer un contrat d’assurance-vie ne demande pas des connaissances d’expert ni de beaucoup de temps. Simplement il vous faudra prendre le temps de sélectionner les unités de compte qui vous paraissent les plus intéressantes. Concernant le suivi, un minimum de suivi de l’actualité et des performances de vos placements sera requis afin de les modifier si besoin.

Enfin, cela dépend de votre intérêt pour les problématiques financières. Certains adorent suivre leurs finances, comprendre leurs placements alors que d’autres préféreront laisser la gestion à un tiers et simplement regarder le solde du compte ponctuellement.